Musée Savoisien

Chantier des collections

La rénovation du Musée Savoisien c’est aussi l’occasion d’un grand « chantier des collections ». Fragiles et sensibles à la poussière, aux vibrations, aux chocs, aux manipulations, les collections doivent être particulièrement choyées. Conduit en interne, ce chantier nécessite l’intervention de tous les corps de métier du musée et une adaptabilité au cas par cas

Comprendre

Un chantier des collections est tout simplement la mise en œuvre d'une chaîne opératoire qui permet l'étude systématique des collections : dépoussiérage, prise de mesures, marquage, informatisation des données, prise de vue photographique, traitement si nécessaire (anticorrosion, contre les insectes etc…), conditionnement.

Chaque type de collection a ses spécificités et nécessite l’écriture d’un protocole sur mesure à mettre en place. Il est pensé et réalisé en interne sur plusieurs mois. Les agents du musée sont ensuite formés dans les réserves afin d’acquérir le savoir-faire nécessaire.

En bref

  • mieux connaître les collections,
  • vérifier l’état de conservation des objets
  • … permettant de réaliser un plan de conservation et restauration des collections
  • emballer les objets dans de bonnes conditions de conservation
  • créer une base de données des collections qui sera accessible à tous en ligne.

Haut de page

Chantier des collections - dépoussiérage textile

Une organisation rigoureuse

Les différentes opérations

  • Le constat d’état avant manipulation : pour bien appréhender l’objet sous toutes ses coutures avant de le porter et de le changer de contenants ;
  • Le récolement informatisé soit la vérification sur pièce et sur place de l’existence des objets référencés dans les inventaires : c’est une opération légale et obligatoire à réaliser dans ou hors d’un chantier des collections ; l’informatisation des collections dans une base de données permet de mieux les gérer
  • Le dépoussiérage : la poussière est un des grands ennemis des collections !
  • La numérisation ou prise de vue photographique : pour garder une trace des collections et pouvoir les diffuser d’une manière immatérielle ;
  • Un traitement (antixylophage par exemple) si nécessaire ;
  • Une restauration ou une consolidation si nécessaire (notamment pour assurer un transport sans risque de dommages irréversibles) ;
  • La documentation si possible ;
  • Le reconditionnement dans des matériaux neutres et adaptés ;
  • Le rangement /la traçabilité par la localisation dans la base de données informatisée : pour pouvoir… tout retrouver !

Le matériel nécessaire

  • Informatique : logiciel de gestion des collections, postes informatiques et imprimantes, étiquettes pour colisage ; 
  • EPI (équipements de protection individuelles) : blouses, chaussures de sécurité, gants en nitrile et gants en coton ; 
  • Matériel de conditionnement ; 
  • Matériel de dépoussiérage ; 
  • Matériel de mesure ;
  • Matériel de marquage ;
  • Matériel de transport ;
  • Matériel de stockage.

Matériel du chantier 

Focus sur les ennemis du patrimoine

  • L’eau et l’humidité
  • Les variations climatiques : eau et température
  • La poussière
  • Les insectes
  • La lumière
  • Les solvants, les  « COV » composés organiques volatiles, et autres émanations chimiques
  • Les manipulations !

Haut de page

Le récolement : une obligation légale

La loi du 4 janvier 2002 oblige tous les musées de France (Code du patrimoine) à procéder à un récolement universel et décennal, c’est-à-dire à la confrontation de l'inventaire (liste des objets) avec l'existence physique des objets, tous les 10 ans. Le Musée Savoisien a fait le choix de l’intégrer à son chantier des collections.

Un des buts du récolement est de permettre au musée de mieux connaître ses collections en faisant un point sur l’ensemble de ses œuvres, qu’elles soient présentes dans l’établissement ou conservées à l’extérieur, en réserves dans un autre bâtiment, en dépôt, ou en prêt pour des expositions temporaires.

L’inventaire des collections se fait grâce à une fiche de récolement en présence de l’œuvre (il est nécessaire de voir l’œuvre pour la récoler). Les informations recueillies doivent être confrontées au registre d’inventaire.

Ainsi, depuis 2012, le récolement avance sous la forme de plusieurs campagnes, déjà réalisées ou en cours : archéologie, objets ethnographiques, affiches, médailler de Savoie…

Haut de page

Dépoussiérage du textile
Dépoussiérage d'un vase de la protohistoire
Marquage d'un vase de la protohistoire
Conditionnement d'une robe
Dépoussiérage d'une estampe
Conditionnement d'objets
Conditionnement d'objets
Prise de mesures d'une monnaie en or
Prise de poids d'une monnaie en or
Photographie d'une estampe
Photographie d'une robe

Infos pratiques du musée savoisien

Hôtel du Département
CS 31802
73018 Chambéry Cédex

Tél. : 04 56 42 43 43

picto fb picto mail

Ouverture du Musée savoisien

L’ouverture du Nouveau Musée Savoisien au public est prévue en 2021.

Partenaires du Musée savoisien

la Région Auvergne-Rhône- Alpes  Ministère Culture 

Avec le soutien de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et du Ministère de la Culture