Patrimoines de la savoie

Le marais des Lagneux

Situé sur la commune de Yenne, dans l’Avant-Pays-Savoyard, le marais des Lagneux constitue une des plus importantes zone humide de la plaine alluviale du Rhône. Fraichement réhabilité, le site accueille une belle diversité d’oiseaux que vous pourrez observer grâce à des points de vue aménagés.

DECOUVRIR

Un marais dans la plaine du vieux Rhône

Marais des Lagneux1040742 

Le marais des Lagneux s’étend sur 80 hectares dans la plaine du vieux Rhône, sur la commune de Yenne. Il est composé de prairies humides, de petits bosquets de bois, de grandes roselières et d’un étang, abritant deux îles. Tout un programme à découvrir en faisant le tour du marais à pied.
Pour compléter la visite, n’hésitez pas à prendre un peu de hauteur en vous rendant à la Chapelle Saint-Romain sur la commune de Jongieux. A quelques minutes du marais, la petite colline sur laquelle se trouve la chapelle vous permettra d’admirer le site dans son ensemble et vu d’en haut.

 

 

A chacun sa spécialité

Marais des Lagneux1040762

Paysage typique des marais, la roselière peut sembler pauvre du point de vue végétal, car elle ne comporte souvent qu’une seule espèce : le bien connu roseau ou phragmite ! Pourtant elle est essentielle, car elle constitue un refuge incomparable pour un grand nombre d’espèces d’oiseaux qui vient y chasser, se mettre à l’abri et même se reproduire. En bordure du marais, les secteurs boisés abritent des essences d’arbres et d’arbustes qui aiment vivre près de l’eau, voire partiellement immergés : saules, aulnes, frênes… Les boisements mélangeant aulnes et frênes (que l’on appelle aulnaie-frênaie) les plus anciens sont les plus remarquables. Ils permettent notamment au site d’accueillir des espèces d’oiseaux forestières comme les pics.

Des oiseaux et des amphibiens aux talents extraordinaires


La présence de l’eau permet à différentes espèces de pouvoir se reproduire ou encore de se nourrir. Aussi, la diversité des milieux naturels permet d’admirer une diversité d’espèces animales, qui trouvent ici toutes les conditions favorables à sa vie. Ouvrez l’œil car certaines de ces espèces sont toutes petites. Découvrez trois d’entre elles :

  1. La rousserole effarvate est une petite fauvette aquatique migratrice. Revenant d’Afrique au printemps, elle prend ses quartiers d’été dans les roselières aquatiques du site. Celles-ci constituent un couvert végétal dense qui la protège des prédateurs terrestres. Avec une grande ingéniosité, elle y fabrique un nid en suspension entre deux tiges de roseaux, au-dessus de l’eau pour sa progéniture, avec les matériaux disponible : tige, feuilles, herbes, etc. Avec un peu d’attention, vous pourrez la voir voler juste au-dessus la roselière ou grimper en sautillant le long des roseaux.
  2. Le Pélodyte ponctué, est un crapaud de toute petite taille (pas plus de 4.5cm de long) qui tire son nom des tâches vertes qu’il a sur le corps. Plutôt crépusculaire et nocturne, il apprécie les milieux humides pour chasser les insectes. La journée il aura cependant plutôt tendance à se cacher alors, veillez à ne pas le déranger car il s’agit d’une espèce protégée ! La présence de l’eau lui est indispensable notamment pour y déposer sa ponte de près de 1500 œufs ! Son chant, très reconnaissable, peut vous aider à l’identifier : celui-ci rappelle à certains le bruit de deux boules de pétanque qui s’entrechoquent…
  3. La pie grièche écorcheur, est un petit passereau qui apprécie les milieux variés entre buissons et milieux ouverts comme les prairies pour pouvoir chasser. Le mâle est facilement reconnaissable par son bandeau noir au niveau des yeux, lui donnant des airs de super héros ! C’est de sa technique de chasse que lui vient son sinistre nom. En effet, celle-ci consiste à capturer des insectes, puis les empaler parfois encore vivants sur des buissons épineux ! L’objectif : faire des stocks, pour les périodes où la ressource alimentaire est moindre.

Un marais qui revient de loin


Pour assurer leur subsistance, les hommes ont de longue date cherché transformer les marais pour les rendre exploitable pour l’agriculture, la pêche ou la foresterie. Les Lagneux ne font pas exception à la règle ! Les drainages réalises pendant des décennies pour faciliter la culture de peuplier ont progressivement asséché le marais et permis l’expansion de plantes envahissantes. L’abandon de la populiculture dans les années 80 a ouvert la porte à un projet d’ampleur pour rendre au marais une partie de son caractère naturel d’antan.
Après des années de réflexion et d’échanges, des travaux majeurs ont été réalisés en 2016 et 2017 pour recréer des écosystèmes humides et aquatiques et ainsi voir le site se rétablir et accueillir une faune et flore diversifiée.

COMPRENDRE

De l’aire d’arrêt au village : sur la route de la migration !


La vallée du Rhône est un couloir européen majeur de migration des oiseaux entre le nord de l’Europe et la Méditerranée ou l’Afrique. Grâce aux travaux qui ont permis d’améliorer sa qualité écologique et compte-tenu de sa proximité avec le Rhône, le marais des Lagneux dispose d’atouts majeurs pour devenir un site d’importance régionale pour les populations d’oiseaux ! Ainsi un grand nombre d’espèces pourrait utiliser le marais comme étape migratoire voire comme lieu de reproduction. Une bonne nouvelle pour la biodiversité et pour les ornithologues amateurs ou confirmés !

Remonter en haut

Marais des Lagneux vues secteurs boisés et roselières
Marais des Lagneux vues secteurs boisés et roselières
Marais des Lagneux vues secteurs boisés et roselières
Marais des Lagneux vues secteurs boisés et roselières
Marais des Lagneux vues secteurs boisés et roselières

Infos pratiques

Localisation
Localisation

Yenne

Vous aimerez aussi

borne interactive sur l'eau à la Maison du Lac
Du 01 septembre au 30 septembre 2020
Visite du Parcours spectacle du Lac d'Aiguebelette pour groupes d'enfants
 Nances
Enquête dans le Parcours spectacle du Lac d'Aiguebelette
Du 01 septembre au 30 septembre 2020
Fermé temporairement - Enquête "Le secret du nid de Rosy" - Activité pédagogique dans le Parcours Spectacle du Lac d'Aiguebelette
 Nances
Chantier Nature
DISTRACTIONS ET LOISIRS
Le 10 octobre 2020
Chantier Nature des Lacs de Saint-Jean-de-Chevelu
 Saint-Jean-de-Chevelu