Patrimoines de la savoie

Mines de Montagne

Une exposition présentée du 18 juillet au 20 septembre 2020 à l’abbaye de Hautecombe

Au cœur des montagnes savoyardes se cachent de précieuses ressources... Argent, fer, plomb, cuivre et quelques pépites d’or. Oserez-vous vous aventurer sur les pas des mineurs qui ont extrait ces précieux minerais ?

Au cœur des montagnes savoyardes se cachent de précieuses ressources... Argent, fer, plomb, cuivre et quelques pépites d’or. Oserez-vous vous aventurer sur les pas des mineurs qui ont extrait ces précieux minerais ?

Il existe près de 1000 mines et carrières souterraines en Savoie. Sel, ardoise, quartz, calcite mais aussi des minerais métallifères comme le cuivre, l’argent, le plomb ou le fer.

Comment les mineurs de tout temps ont extrait de la roche ces précieuses ressources ? Comment les Hommes ont-ils maîtrisé les techniques de transformation de ces minerais pour fabriquer monnaies, armures, cloches ou bijoux ?

Enjeux de pouvoir et de richesse, source d’innovation et de développement des savoir-faire métallurgiques, les mystérieuses Mines de Montagne n’ont pas fini de vous étonner. En explorant les mines de cuivre, d’argent et de fer, c’est 4000 ans d’histoire minière que vous allez découvrir !

Certaines mines sont situées en haute montagne. L’entrée de la mine des Sarrasins, en Maurienne est à 2 800 mètres d’altitude. ©Céline Clanet
Certaines mines sont situées en haute montagne. L’entrée de la mine des Sarrasins, en Maurienne est à 2 800 mètres d’altitude.
La mine de Saint-Georges-d’Hurtières est située en Maurienne dans le massif des Hurtières. Pendant l’hiver, une épaisse couche de neige s’invite dans le quotidien des mineurs qui doivent s’adapter. ©Thierry Bazin
La mine de Saint-Georges-d’Hurtières est située en Maurienne dans le massif des Hurtières. Pendant l’hiver, une épaisse couche de neige s’invite dans le quotidien des mineurs qui doivent s’adapter.
Les mines de Savoie sont polymétalliques. Dans la mine de Saint-Georges-d’Hurtières, cuivre, fer et argent ont été exploités. ©Thierry Bazin
Les mines de Savoie sont polymétalliques. Dans la mine de Saint-Georges-d’Hurtières, cuivre, fer et argent ont été exploités.
Les explorations des spéléologues ont permis d’apporter de nouvelles connaissances sur les mines de montagne et de valoriser ce patrimoine oublié. ©Thierry Bazin
Les explorations des spéléologues ont permis d’apporter de nouvelles connaissances sur les mines de montagne et de valoriser ce patrimoine oublié.