Patrimoines de la savoie

Le cirque de Saint-Même

En plein cœur du Massif de la Chartreuse, à quelques kilomètres de Saint-Pierre d’Entremont, se trouve le Cirque de Saint-Même. Partez à la découverte de ces cascades, spectaculaires protagonistes de la naissance du Guiers, cours d’eau emblématique du massif, qui rejoint ensuite le fleuve Rhône.

DECOUVRIR

mceclip0 - 2020-03-18 15h28m02sLe cirque de Saint-Même est un site naturel d’exception localisé au cœur du Massif de la Chartreuse. Le Guiers Vif prend sa source sur les hauteurs du cirque, et détermine la frontière entre la Savoie et l’Isère. En visitant cet immense amphithéâtre de calcaire, vous pénétrez aussi dans la Réserve Naturelle Nationale des Hauts de Chartreuse.

La roche qui forme le cirque est appelée calcaire urgonien. Elle est omniprésente en Chartreuse et facilement repérable par sa couleur très claire..

Si cette muraille naturelle semble infranchissable, elle permet pourtant, au prix de quelques efforts, d’atteindre le plateau de l’Alpette, et les Hauts de Chartreuse. En outre, ces falaises abritent deux grottes, dont la grotte du Guiers Vif, résurgence du cours d’eau éponyme. En découvrant les lieux, vous rencontrerez quatre cascades. Deux d’entre elles sont faciles d’accès : la Pisse du Guiers, située en bas du cirque, et la Grande Cascade, dont la beauté se mérite (environ 1h de marche aller-retour).

 

Milieux naturels

Situées en bas du site, les hêtraies-sapinières, forêts constituées de hêtres et de sapins, sont exploitées pour leur bois. Plus haut, les forêts subalpines d’épicéas présentent une grande richesse biologique. On retrouve aussi des pâturages et de la lande. La mosaïque de milieux qu’offre le site de Saint-Même permet l’existence d’un très grand nombre d’espèces végétales et animales.

Ainsi, ce sont plus de 700 plantes qui sont recensées. Parmi elles des orchidées, dont le fameux Sabot de Vénus. Les forêts, qui ont conservées un caractère naturel, offrent de nombreux habitats. Par exemple, le bois mort est l’unique habitat de la Rosalie des Alpes, ce grand coléoptère de couleur bleue. Enfin, les parois calcaires constituent le repère des Aigles royaux, et dans les grottes se cache une vingtaine d’espèces de chauves-souris.

Focus espèces : Le Cincle plongeur

Avec un peu de patience, de calme, et de sens de l’observation, peut-être aurez-vous le chance d’apercevoir, le long du Guiers Vif, le Cincle plongeur. Cet oiseau, d’envergure modeste (25 à 30 cm), est emblématique des rivières de moyenne montagne, et très présent en Chartreuse. Il apprécie particulièrement les petits torrents peu profonds.

COMPRENDRE

Homme et milieu

Les peuplements de bois sont gérés de manière durable. Ainsi, les problématiques de biodiversité, d’aspect paysager, ou encore de risques naturels (la forêt est un rempart naturel aux éboulements), sont au cœur des pratiques de gestion du milieu. Par ailleurs, certaines forêts d’épicéas, à croissance très lente, ne sont plus exploitées, et participent à la richesse biologique des lieux.

Autre activité anthropique interagissant directement avec le milieu : le pastoralisme. Les pâturages sont installés sur des sols argileux, plus « riches » en nutriments. Auparavant, ces prairies étaient des espaces forestiers, qui ont été déboisés suite à l’arrivée des premiers éleveurs il y a 4 000 ans. Ainsi, le difficile travail des éleveurs et bergers, contribue au maintien du paysage. Durant l’été, les alpages des Hauts de Chartreuse hébergent jusque 800 vaches, et 2 000 moutons.

Le site accueille également des activités dites de « loisirs », très réglementées : la chasse, la randonnée, ou encore le vol libre.

Infos pratiques

Localisation
Localisation

Saint Pierre d'Entremont