Patrimoines de la savoie

Les charmettes

Sur les hauteurs de Chambéry se trouve la maison de Jean Jacques Rousseau : Les Charmettes. Au-delà de la bâtisse, vers le jardin, il vous est possible de flâner dans cet espaces bucolique qui a tant inspiré le philosophe et qui abrite la biodiversité de nos jardins et campagnes.

DECOUVRIR

Un lieu de nature qui laisse place à la rêverie

La maison de Jean-Jacques Rousseau recèle un bel espace de nature, propice au ressourcement et à la détente. Si le philosophe lui-même venait se promener dans son jardin à la française, où se trouve diverses plantes médicinales, potagères etc., il aimait aussi profiter de l’espace en contrebas, constitué d’un verger et de vignes donnant des airs de campagne à ce lieu proche du centre de Chambéry. Vous profiterez aussi d’un joli panorama sur la cluse de Chambéry et le Massif des Bauges.

2020-Les-charemettes-1000©Dpt73 (4) 

La biodiversité d’un jardin aux différents espaces

 

  • Le verger 

Il est constitué de plusieurs espèces d’arbres fruitiers dont des variétés anciennes de pommiers, poiriers et cerisiers, qui permettent d’accueillir des oiseaux ou encore des insectes lorsque ces derniers ne sont pas traités aux produits phytosanitaires. Si certains arbres sont assez vieux, ils présentent parfois des creux qui permettent à des oiseaux ou des chauves-souris de nicher dedans. Et ceux-ci se nourrissent de chenilles, qui pourraient attaquer les arbres.

2020-Les-charemettes-1000©Dpt73 (3) 

  • La pelouse

En regardant de plus près la pelouse à proximité des vignes, vous pourrez découvrir une diversité de plantes à fleurs toutes plus colorées les unes que les autres. Elles attirent les insectes pollinisateurs qui viennent butiner des plantes dites mellifères c’est-à-dire qui produisent une quantité importante de nectar.

2020-DSC 0057.JPG-1000©Dpt73

  • Les vignes 

Ce petit coteau de 100 m2 abrite d’anciennes vignes savoyardes. Certains oiseaux apprécient tout particulièrement ce milieu. C’est le cas des bruants. Il s’agit de l’oiseau typique des vignes traditionnelles.

Quelques espèces

La marjolaine sauvage ou origan : est une plante particulièrement utile aux pollinisateurs sauvages comme les papillons qui, lorsqu’elle est en fleurs, leur permet de récupérer du pollen.

COMPRENDRE

Les habitants du jardin

Certains animaux qui peuplent les jardins, vergers et vignes, nommés les auxiliaires, sont de véritables alliés pour l’Homme. En effet, ces derniers se nourrissent des espèces dites nuisibles qui viennent parfois ravager les cultures. C’est le cas par exemple du hérisson qui se nourrit des limaces ou encore des larves de coccinelles qui affectionnent tout particulièrement les pucerons.

Aussi l’alternance de milieux entre vergers, vignes, pelouses et jardins cultivés permet à cette faune et flore typique de s’y développer.

« La Maison des illustres »

Les Charmettes plus qu’un jardin abrite une belle bâtisse qui a traversé les époques et reste marquée par le passage de l’éminent Rousseau. Elle porte le label « Maison des Illustres ». Le célèbre philosophe, écrivain et musicien y séjourne de 1736 à 1742 où il va découvrir des années de plaisirs simples, s’adonner à ses passions et constituer la base indispensable à son œuvre.

Les Charmettes lui permettront de créer son magasin d’idées et révéler quelques années plus tard l’Emile, le Contrat Social, ses Confessions ou encore son Discours sur l’origine et les fondements de l’inégalité parmi les hommes.

Remonter en haut de page

Les Charmettes
Les Charmettes
Les Charmettes

Infos pratiques

Localisation
Localisation

Chambéry