Préhistoire

Fin du Paléolithique -11 000 / -9 600 - Premières occupations humaines en Savoie

A la fin de la dernière grande glaciation, plusieurs populations de chasseurs-cueilleurs se succèdent dans des grottes ou abris sous roche au pied du massif de la Chartreuse, profitant du retrait des grands glaciers alpins. Ces lieux sont occupés temporairement comme haltes de chasse à la belle saison.

L’abri sous roche de la Fru à Saint-Christophe-la-grotte et les grottes de Saint-Thibaut-de Couz ont été occupés à plusieurs reprises par des Magdaléniens puis des Aziliens. Les outils en pierre et les ossements d’animaux retrouvés montrent qu’ils ont dû adapter leur stratégie de chasse et leurs armes à un gibier qui évolue selon les périodes climatiques. Les rennes et les marmottes laissant la place aux chevreuils et aux sangliers. Les outils se perfectionnent grâce à une taille de plus en plus fine du silex.

2021-la-fru-700©cdpPointes de flèches et outils retrouvés sur le site de la Fru, à Saint-Christophe-la-Grotte©Musée Savoisien, Département de la Savoie

Par la suite les chasseurs-cueilleurs s’aventurent en montagne, à l'intérieur des massifs, notamment dans le Jura et dans le  Vercors. Vers - 5500 , les hommes se sédentarisent, domestiquent les animaux et pratiquent l’agriculture. Les premiers villages apparaissent en Savoie. C’est la grande révolution néolithique.

Néolithique - vers - 4 000 - Les premiers villages s'installent sur les rives des lacs et dans les vallées alpines

Sous les eaux des lacs d'Aiguebelette et du Bourget se trouvent des sites du Néolithique et de l’âge du Bronze, aujourd’hui classés au patrimoine mondial de l’humanité. Les outils, graines, cordages, vestiges de maison conservés sous l’eau, à l’abri de l’air, montrent que les premiers habitants des bords de lacs savoyards sont éleveurs, agriculteurs et développent progressivement la métallurgie du bronze. Cent-onze sites de cette civilisation des Palafittes, du nom des pieux en bois, vestiges des habitats lacustres, ont été classés au Patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO en France, Italie, Suisse, Autriche, Allemagne et Slovénie. En Savoie le plus ancien village lacustre est situé dans la baie d’Hautecombe sur le lac du Bourget ( 3990 av. JC).

2021-conjux-palafittes-1000©eric-le-brunDans la baie de Conjux, lac du Bourget, en 808 av. J.-C. ©Eric Le Brun

A la même époque, des migrants venus du Valais suisse par les cols du Grand et du Petit-Saint-Bernard s’installent de manière permanente dans les vallées savoyardes. Cette civilisation dite de Cortaillod développe une agriculture en montagne : élevage de porcs de chèvres, culture de céréales.  La grotte des Balmes à Sollières-Sardières en Haute-Maurienne qui a longtemps servi de lieu de vie et de bergerie, témoigne de cette activité. « Les lacustres » installés dans l’avant-pays savoyards et les populations alpines sont en contact et procédent à des échanges.

Céramiques de l'âge du Bronze retrouvées dans le grotte des Balmes à Sollières-Sardières, ©Département de la Savoie
Céramiques de l'âge du Bronze retrouvées dans le grotte des Balmes à Sollières-Sardières, ©Département de la Savoie
Plus de 200 objets de parures ont été retrouvés dans la grotte des Balmes. ©Département de la Savoie
Plus de 200 objets de parures ont été retrouvés dans la grotte des Balmes. ©Département de la Savoie